Le 27 Août

Bulle d’O à l’eau
La période d’apprentissage, de préparation et de familiarisation à Bulle d’O touche à sa fin. Chouette !
4 mois à terre ont été nécessaires pour réaliser les vérifications et adaptations. Il nous reste juste à finaliser quelques points sur les panneaux solaires, le moteur et le radar et nous pouvons partir.



Nous pensons quitter Port Saint Louis demain pour des premiers galops d’essai en mer.
Salut Port Saint Louis.
Salut aux bons moments passés à gratter, poncer, peindre, colmater, réparer, installer, apprendre à bricoler…. Tout cela avec Bulle d’O à terre, à côté de tant d’autres, dans une ambiance très sympa et un peu particulière de préparation aux grands voyages.
Bon courage à ceux qui doivent encore passer quelques jours ou semaines avant de partir.

Gratter... Gratter
Encore gratter... épuisant
Ponçer...
Passer l'apprêt et l'antifouling
Faire une épissure avec Serge l'expert
Faire des modifs structurelles sur la baume
Brosser les coques...
Réviser le guindeau
Marquer la chaîne
Marquer le bateau: Merci encore à Nicolas et l'équipe de Bodeva
Enfin, les pleins d'eau avant de partir

 


Le 28 Août

Une première journée de navigation, un vent de 15 nœuds, un mouillage au pied des calanques de cassis, quel pied ! Nous avons l’impression d’être en vacances (nous le sommes en fait depuis un mois).
Nous avons donc bien quitté Port Saint Louis et ses moustiques.


Le 29 Août

« Il y a Julien clerc dans le couloir »
Voila comment je suis traité en repassant au bureau saluer les équipes. Bon OK, j’ai les cheveux un peu plus longs et bouclés qu’il y a quelques semaines. J’ai également troqué mon costume cravate pour un jean sac à dos….

Merci en tout cas à toutes les équipes Sodexho pour la chaleur qu’ils m’ont réservée lors de mon départ: toute l’équipe de la DSI EC, Yann et son comité, Michel et les équipes Europe.

Le 30 Août
Nous avons prévu un pot de départ Samedi 1er Septembre, à la Ciotat, histoire de boire une coupe sur Bulle d’O et de marquer ce petit évènement. Le vrai départ lui se décidera en fonction des derniers ajustements à faire demain sur les circuits électriques (alternateur / régulateur) et sur le dessalinisateur.

Le 31 Août
Journée complète passée à travailler sur le bateau.
Mauvaise nouvelle : la pompe eau de mer du dessal est KO, le circuit électrique alternateur bâbord est lui aussi KO.
Nous ne pourrons donc pas profiter de la bonne fenêtre météo du début de semaine prochaine. Too bad. Je dois aller à Antibes Lundi matin chez dessalator pour acheter une nouvelle pompe.

Le 01 Septembre
Soirée au mouillage tous les cinq, dans la calanque du Port d ’Alon, entre La Ciotat et Bandol. Quel bonheur.
Notre routeur Daniel étudie avec nous les possibilités de départ à partir de Mardi. Mercredi ou Jeudi semblent pour le moment jouables. A confirmer. C'est vraiment rassurant pour nous de pouvoir communiquer avec Daniel, échanger sur les prévisions météo et profiter de son expérience.
Nous avons en effet placé l’anticipation en tête de liste de nos priorités afin de naviguer dans des conditions sécurisantes, tout particulièrement pour nos premières navigations. Objectif zéro risque.

Le bateau est plein comme un oeuf, chargé avec nos affaires pour l’année ainsi qu’un mois d’approvisionnement. Malgré cela, son comportement marin est tout à fait acceptable : 10 nœuds de vent pour une vitesse de 6 nœuds. La ligne de flottaison reste cependant à valider car l’arrière est légèrement sous la ligne. Il me faudra donc revoiret éventuellement corriger notre chargement avant le départ.

Enfin, ce soir nous avons une pensée pour Taugl de Carmen et Olivier. Taugl a été mis à l’eau ce matin après plusieurs mois de préparation à Port Saint Louis. Bravo !

Le 02 Septembre

Bon et dans tout cela, j’ai une BSC à faire vivre. Il va falloir que je planifie un séminaire de rentrée !


Le pot de départ prévu hier s’est finalement transformé en déjeuner à bord avec famille et amis.  Champagne, petits fours et crépinette de La Cadière au menu.
Il n’y a plus qu’à partir !
Alexandra nous a rejoint depuis deux jours sur Bulle d’O. Elle s’est très rapidement adaptée à la vie à bord.
Les 3 enfants sont pour le moment très motivés par le Cned et très curieux de ce nouveau mode d’enseignement pour eux. Nous avons reçu les cours pour Alexandra (3ème) et Maxime (6ème), rien cependant pour le moment pour la 4ème de Sébastien.

yves toujours fidèle au rv